Comment créer un blog d’affiliation ?

Vous souhaitez créer un blog d'affiliation et vous voulez savoir comment faire ? Voici les 6 étapes pour créer votre blog affilié.
blog d affiliation
Sommaire

Quand on veut se lancer dans l’affiliation, il y a certaines actions qui peuvent intimider. Et la création d’un blog d’affiliation est sans doute ce qui nous fait le plus peur. On a l’impression que c’est compliqué et qu’on n’y arrivera jamais. En réalité, créer un blog affilié avec WordPress n’est pas si compliqué. Dans cet article, je vous donne les 6 étapes à respecter pour devenir un blogueur ou une blogueuse pro.

Qu’est-ce qu’un blog d’affiliation ?

Un blog d’affiliation (ou blog affilié) est un site web sur lequel on va poster nos articles. Ces articles sont là pour apporter de la valeur à nos lecteurs. Mais aussi pour générer du trafic qualifié, c’est-à-dire des visiteurs ciblés, vers les sites des annonceurs dont on est partenaire affilié.

Pourquoi créer un blog d’affiliation ?

Dans le précédent article, on a vu ensemble si un blog affilié était nécessaire. Vous pouvez d’ailleurs lire ici pourquoi il faut créer un blog affilié. Et c’est vrai que la question se pose. D’autant plus que j’ai écrit un article récemment sur les différentes façons de faire de l’affiliation.

Mais comme on a pu le voir, un blog d’affiliation a de nombreux avantages. Et notamment le fait de gagner des revenus passifs. En effet, quand vous publiez un article sur votre blog, cet article sera visible en ligne pendant des années. À vrai dire, il sera même visible jusqu’à ce qu’il soit obsolète selon les moteurs de recherche. Donc c’est à vous d’écrire des articles qui n’ont pas vraiment de limite de temps.

Comment mettre en place un blog d’affiliation ?

Voyons maintenant les étapes pour créer un blog affilié. Je précise « blog affilié », parce qu’on ne va pas uniquement voir comment créer le blog en lui-même, mais aussi comment avoir des résultats grâce à ce blog. Si vous voulez aller beaucoup plus loin et voir en vidéo comment vivre de l’affiliation, vous pouvez rejoindre ma formation blogging où on verra tout ensemble.

① Choisir un CMS

Créer un blog affilié avec un outil comme WordPress peut paraître compliqué quand on ne l’a jamais fait. Et je vous comprends puisqu’on est tous passé par là. D’ailleurs, pour mon premier blog d’affiliation, j’utilisais E-monsite (un concurrent de Wix), parce que ça me semblait plus simple à utiliser que WordPress. Mais WordPress fait parti des outils marketing incontournables pour réussir dans l’affiliation.

En réalité, c’est le seul outil que je vous conseillerai avec également un auto-répondeur pour avoir une séquence de mailing (on en parle à la fin de cet article). Le choix du CMS (logiciel de création de site) est déterminant puisqu’avec certains outils vous serez limité dans les fonctionnalités. WordPress a des milliers de plugins, donc il n’y a pas vraiment de limite. Et comme vous le voyez avec ce blog, on peut faire un design assez sympa sans connaissances techniques.

② Installer et configurer WordPress

Une fois qu’on a choisi WordPress, on va pouvoir l’installer et le configurer. Pour un blog, c’est très simple, contrairement à la création d’un site e-commerce par exemple. Là, en quelques minutes, notre site pourra être en place. Le plus long sera le design du blog, mais vous pourrez trouver des tutos sur YouTube. Et on verra tout ça ensemble dans la formation si vous voulez du contenu premium.

③ Créer des catégories

Les catégories peuvent avoir une importance si votre blog parle de plusieurs sujets. En l’occurence, sur ce blog on ne parle que d’affiliation. J’ai d’autres blogs où il n’y a aussi qu’un sujet, donc dans ce cas je ne crée pas de catégories. Mais lorsque le blog parle de plusieurs sujets, comme sur mon blog Ciao Patron par exemple, je liste en amont les différentes thématiques, et je crée les catégories.

Page de gestion des catégories sur le tableau de bord WordPress.

④ Rédiger des articles optimisés

On va maintenant pouvoir rédiger des articles affiliés. C’est-à-dire des articles qui ont pour but de faire la promotion de produits, services, formations ou logiciels d’annonceurs qui ont un programme d’affiliation ou qui sont sur une plateforme d’affiliation. Ces articles doivent apporter de la valeur aux visiteurs, mais ils doivent aussi être optimisés pour les moteurs de recherche.

À vrai dire, il vaut mieux écrire 50 articles optimisés de 1 000 mots, plutôt que 200 articles non-optimisés de 250 mots. Dans ma formation SEO, je vous montrerai comment créer du contenu optimisé. Et pour la valeur apportée à vos visiteurs, c’est à vous de faire partager votre passion ou votre intérêt pour un sujet.

⑤ Placer les liens affiliés

Dans un précédent article, on a vu ensemble comment fonctionne l’affiliation. Mais pour résumer, lorsque vous créez un contenu, vous placez votre lien affilié. Un lien affilié est une URL avec votre login affilié dedans. Par exemple, mon lien affilié pour le programme partenaire de BeFreelancr est https://befreelancr.com/?a=david (mon login est david).

Quand un visiteur passe par votre lien d’affiliation, un cookie est déposé sur son appareil (ordinateur, smartphone ou tablette). Ce cookie va permettre le tracking du visiteur. C’est-à-dire que grâce à ce cookie, le programme de partenariat saura quel affilié a envoyé le visiteur. Vous devez donc toujours penser à mettre des liens d’affiliation dans vos contenus.

⑥ Créer une séquence d’emailing

Avec les 5 étapes ci-dessus, vous pouvez déjà gagner des commissions avec l’affiliation. Mais avec un auto-répondeur et une séquence d’emails, vous passerez au niveau supérieur. Quand une personne visite votre blog, vous pouvez lui proposer de s’inscrire à votre newsletter en échange d’un cadeau (ebook, vidéo gratuite ou autre).

Cette personne va ensuite recevoir une séquence de mails pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines, selon ce que vous aurez programmé. Et vous pourrez aussi envoyer une campagne, c’est-à-dire un mail à toute votre liste à un instant T. Quand vous publiez un nouvel article, vous pouvez l’envoyer à votre liste, ce qui vous permet en général de faire des ventes supplémentaires.